Les féminines Isariennes au Val Joly (Nord)

La source de l'Oise
La source de l'Oise
La Source de l'Oise à sec
La Source de l'Oise à sec

Promotion du cyclotourisme au féminin oblige  la commission féminine  du département a organise du 23 au 26 septembre 2019 un séjour cyclo spécifique femmes à la base de loisirs du Val Joly dans le nord à 4 km  de la frontière belge.

  Bien entendu pour certains cyclos il s’agit d’un « truc de femmes »
Font également partie du programme des séances de remise en forme (aquabike et aquagym)

  Les mêmes toujours ! Pourquoi des séances de remises en forme ?
Bref le jour J, 6 cyclotes accompagnées de 3 hommes partent pour le Val Joly espérant un séjour sans trop de pluie, les prévisions météo

 ne sont guère encourageantes. Le séjour commence l’après-midi par
un circuit d’une quinzaine de kilomètres avec visite de l’abbaye de Liessies ou du moins ce qu’il en reste précédé d’une séance d’aquabike pour une mise en condition pour les jours suivants.
Les deux jours suivants : vélo. 70 km au programme.
Le 1er jour : les lacs du Val Joly et de l’Eau d’Heure à travers les bois. Le circuit est agréable malgré le vent, la pluie et les dénivelées (620 m de dénivelée).
Le second jour : randonnée à Chimay par les sources de l’Oise. Nous ne verrons pas Chimay. Il est recommandé de prendre des pistes cyclables mais celle que nous avons prise longue de 3 km environ était recouverte de gros graviers noirs qui obligeaient à ralentir le rythme et même à terminer à pied.  
Conseil au sommet. Le programme prévu est raccourci. Nous nous arrêtons à l’espace Chimay pour un déjeuner fort bon et pour acheter des produits locaux (bière de Chimay, maroille…) et retour au Val Joly par les sources de l’Oise où ne coulait aucun filet d’eau !!!
Dernier jour : séance d’aquagym. Le peu de temps dont nous disposions avant l’aquagym le temps n’encourageait guère à faire du vélo.

Le séjour est terminé. Tout le monde est satisfait. Nous étions en France mais ce paysage de collines donnait l’impression d’être ailleurs.
Grâce au Vélo à Assistance Electrique toutes ont pu suivre et gravir les côtes avec parfois des pourcentages de 15%.

Il est regrettable que peu de cyclotes et aussi peu de clubs de l'Oise aient répondus à l'invitation du CoDep et surtout des organisateurs Lucienne Gaxatte qui nous a préparé le séjour et les circuits et à Cornélis Vanrijswijk qui nous a conduits.