CODEP FFCT OISE

Assemblée Générale Du Comité Départemental de l’Oise Dimanche 08 novembre 2015 Rapport moral du Président François TAVAUX

Introduction

En cette fin d’année 2015, c’est à Mouy que nous nous retrouvons pour notre Assemblée Générale statutaire et c’est un juste retour des choses par égard à l’activité du club local qui, cette année, a fêté ses 20 ans d’existence. À l’origine spécialisé dans la pratique du VTT, il a su s’ouvrir à la randonnée sur route. Aujourd’hui, présidé par Jacques JOLLY, ce club est reconnu de tous pour ses différentes organisations, randonnées, brevets et sa randonnée permanente, la « Belle Tréportaise ». Pour marquer les 20 ans, ses adhérents se sont lancés dans un Mouy-Londres relaté dans la presse. Qu’ils soient remerciés du travail que nous leur avons donné pour cette Assemblée Générale. J’adresse également mes remerciements à la ville de Mouy pour la mise à disposition de la salle Bashung et pour finir un grand merci aux personnalités qui honorent cette assemblée de leur présence.

Effectifs

Il est de coutume démarrer le rapport moral par un tour d’horizon sur les effectifs  qui cette année, connaissent une petite embellie avec 62 adhérents de plus. Ils sont dus à l’arrivée de nouveaux clubs en fin d’année 2014, les V’TT Esches et les Gaulois du Thelle puis de deux autres, début 2015, L’AFO du PDB (Fleurines) et la Cosacienne (renaissance en quelque sorte du club de Choisy au Bac). Par ailleurs, nous avons perdu le club de Beauvais Bike et celui de Breteuil. Globalement, la pratique du V.T.T. évolue favorablement et les jeunes sont en nette augmentation. Le tableau et les statistiques, ci-après, vous aideront à analyser plus précisément l’évolution de ces effectifs.

16 clubs ont un effectif en hausse (comme en 2014) :

8 clubs ont gagné de 1 à 5 adhérents (14 en 2014) ;

5 clubs ont gagné de 6 à 10 adhérents (2 en 2014) ;

4 clubs ont gagné plus de 10 adhérents (aucun en 2014).

6 clubs ont un effectif stable (7 en 2014)

18 clubs ont un effectif en baisse (17 en 2014) :

16 clubs ont perdu de 1 à 5 adhérents (14 en 2014) ;

2 clubs ont perdu de 6 à 10 adhérents (comme en 2014) ;

aucun club n’a perdu plus de 10 adhérents (1 en 2014).

Pour clore ce chapitre, nous pouvons constater un vieillissement des pratiquants qui rend difficile le renouvellement du bénévolat.

 

2015, une année en demi-teinte :

En conséquence directe du constat précédent, et en ajoutant à ça l’organisation au niveau régional d’une Concentration Nationale de Pentecôte qui a fortement occupée certains d’entre nous, l’activité du comité Oise s’en est ressentie. Toutefois, nos activités habituelles ont presque toutes été menées à bien, à commencer par le Diaporam’Oise qui s’est déroulé le samedi 14 février sous sa forme habituelle avec la remise de calendrier et un repas convivial.

Nos jeunes ont pu se mesurer entre eux au cours des critériums du jeune cyclotouriste le 29 mars à Verneuil-en-Halatte pour le VTT et le dimanche 12 avril à Herchies pour la route. Nous remercierons au passage les clubs locaux qui ont apporté leur concours logistique pour l’organisation de ces manifestations et les éducateurs qui ont conduit leurs jeunes sur ces épreuves, avant de participer à leur organisation technique.

Le week-end du 4 au 6 avril, nous n’avons eu personne pour s’occuper du déplacement habituel à Pâques en Provence, pas plus que pour composer des équipes pour participer aux flèches Vélocio. Ce n’est pour autant que des cyclotouristes isariens n’étaient pas présents sur ce week-end, à titre «privé» et «indépendant».

Les 23, 24 et 25 mai s’est déroulée la concentration nationale de Pentecôte à Amiens dont on reparlera plus en détail lors de l’Assemblée Générale de la Ligue. Merci aux membres des clubs de l’Oise qui ont fait partie des 130 bénévoles ayant travaillé pour la réussite de cette manifestation. Parallèlement, on peut regretter le manque d’engouement au niveau des participants isariens pour une organisation qu’on n’a pas tous les ans dans notre région, la précédente avait eu lieu en 1984.

Le 7 juin, dans le cadre de l’Oise Verte et Bleue, des clubs cyclotouristes ont participé sur les organisations mises en place ici et là. Le Comité était présent sur le site du carrefour du magasin en Forêt de Hez-Froidmont avec Oise Tourisme et le Conseil Départemental. Des circuits familiaux étaient proposés, les circuits cyclos et VTT organisés au départ du village ont apporté un bon nombre de passages. L’animation mise en place pour les enfants sous la forme d’un parcours de maniabilité a connu un engouement particulier puisque qu’ils furent près de 300 à s’essayer à cet exercice sur la journée. Je remercie au passage les clubs de Gouvieux et de Creil pour leur apport technique et humain, et tout particulièrement leur présidente et président respectif Monique CHEVRIER et Daniel RONCHI.

Du 11 au 19 juillet, c’était la Semaine Nationale et Européenne des Jeunes à Pont-à-Mousson pour lequel le Comité Oise et la Ligue ont organisé un déplacement. Toutes les écoles cyclos étaient représentées et cette organisation fut d’un bon cru et bénéficia d’un ensoleillement particulier. Entre sport et découverte touristique, cette semaine fut fort appréciée des participants. Centenaire oblige, ils ont pu voir de près ce que fut la guerre des tranchées et c’est avec un intérêt certain, pour ne pas dire surprenant qu’ils ont suivi les animations mises en place sur le sujet.

La semaine fédérale à Albi, le grand rendez-vous estival de la FFCT a attiré 70 cyclos de l’Oise mais c’est vrai qu’elle précédait de peu Paris-Brest-Paris, même si cette manifestation n’attire qu’un public spécifique adepte des grandes distances.

La semaine picarde du 22 au 29 août a permis de découvrir le Pays de Bresse ou de le redécouvrir pour ceux qui ont participé à l’une ou l’autre ou aux deux semaines fédérales organisées à Bourg. Merci à Daniel et Lucienne, et nous y reviendrons plus en détail à l’Assemblée Générale de la Ligue.

Nous voilà arrivés à la rentrée de septembre, le dimanche 13 avec la Fête des Sports du Conseil Départemental de l’Oise pour laquelle les clubs cyclos ont été présents sur divers sites.Puis, le 27 septembre avec les amis du collectif associatif de promotion des Vélo-Routes et Voies Vertes, dans le cadre de la fête nationale des voies vertes, c’est à La Chapelle aux Pots sur le dernier tronçon de la Trans’Oise que le comité était présent pour tenir un stand et organiser des randonnées. Cette manifestation, la météo et le soleil aidant, fut une grande réussite avec une assistance nombreuse entre les participants aux animations et les visiteurs aux différents stands, celui de la restauration ayant d’ailleurs été pris de court. Le déplacement du club de Creil arrivé en car (plein) n’est pas passé inaperçu entre cyclos, jeunes de l’école et marcheurs. Exemple à méditer.

Je ne peux pas pour être complet, ne pas parler du déplacement VTT qui a avorté, sans doute de ma faute, moi qui n’ai pas su m’y prendre à temps, ou n’ai pas proposé quelque chose d’intéressant. C’est vrai que par défaut, c’est moi qui suis responsable du VTT. Par contre, devant ce tableau noir, je voulais quand même remercier ceux qui sont venus à la réunion préparatoire et Éric LE TEXIER du club de FLEURINES qui a bien voulu se charger de diffuser l’info et d’enregistrer les inscriptions. Malheureusement, nous nous sommes arrêtés à 7 inscrits.

Voilà ce que nous pouvions dire sur les actions ponctuelles qui ont jalonné cette année 2015.

 

Poursuite de notre collaboration au Cotec de randonnée avec Oise-Tourisme et le Conseil Départemental

Je rappelle que nous participons au Cotec de randonnée, notre rôle consistant à y valider les projets de circuits permanents VTT et exercer une veille sur les circuits existants. Ce travail est effectué par Daniel LEMOINE et ponctuellement l’intervention de quelques cyclos intéressés. L’intérêt de cette participation est d’avoir des circuits qui répondent techniquement et touristiquement à notre attente. C’est aussi en quelque sorte une reconnaissance de notre compétence en la matière. Il serait nécessaire de renforcer l’équipe si nous voulons garder cette mission qui me semble intéressante pour l’image du comité auprès des instances départementales. Je le rappelle ce comité technique émanant de la CDESI (commission départementale des espaces, sites et itinéraires) est placé par délégation sous la responsabilité de Oise Tourisme par le Conseil Départemental de L’Oise avec qui nous maintenons des liens collaboratifs solides, les actions ponctuelles sont là pour le confirmer. En marge du Cotec, il faut rappeler l’Oise à Vélo, réalisation avant-gardiste à ses débuts, de Oise Tourisme et du comité Oise cyclotouriste. Le site et la carte sont réédités chaque année, ne serait-ce que pour y intégrer les nouveautés mais surtout parce la carte s’arrache à chaque occasion de diffusion.

 

Relations avec les instances départementales

Comme indiqué précédemment, nous entretenons de bonnes relations avec Oise Tourisme, avec le Conseil Départemental mais aussi avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, pôle jeunesse et sport et son responsable Rémi GARDIN. Nous n’oublierons pas le Comité Départemental Olympique et Sportif qui s’attache à défendre le mouvement sportif sous toutes ses formes. À un moindre niveau, nous entretenons des relations conviviales avec les Comités de la Randonnée Pédestre et Équestre, sans doute lié aux actions communes menées dans le cadre du collectif.

 

Moyens financiers, matériels et humains

L’argent ne fait pas le bonheur mais y contribue. Nos ressources financières viennent de la ristourne fédérale sur les licences d’une part, et d’autre part par les aides octroyées par le Conseil Départemental et la Direction de Jeunesse et Sport dans le cadre du CNDS, qu’ils en soient ici remerciés. Pour l’avenir, espérons que l’effort restera identique, La table ronde à venir avec le Conseil Départemental devrait nous en apprendre un peu plus. La réforme territoriale et la fusion des Ligues en Comités Régionaux qui va en découler devrait rendre plus important le rôle des Comités Départementaux, c’est ce qui ressort des premières réunions de réflexion au niveau fédéral.

Les moyens humains, ce sont les collègues du comité directeur qui sont autour de moi, ainsi que quelques intervenants qui n’hésitent pas à venir nous prêter la main quand le besoin se fait sentir.

Je ne voudrais pas plomber l’atmosphère mais c’est à ce niveau-là qu’un renouvellement doit s’opérer. Nous sommes à un an de la fin de l’olympiade et je dois rappeler ce que j’ai annoncé lors de notre dernière réunion du calendrier : 50 % de l’équipe actuelle ne briguera pas un nouveau mandat. Personnellement, je suis entré dans ce comité le 2 février 1980, je suis le président depuis le 3 novembre 1996 ce qui fera 20 ans l’an prochain. Je pense que vous comprendrez aisément ma volonté irrévocable de passer la main fin 2016. Je regrette qu’à l’heure où j’écris ces lignes aucune candidature ne me soit parvenue, ne serait-ce que pour compléter le comité directeur et cela malgré l’appel lancé en septembre.

 

Conclusion

J’ose espérer qu’une année de réflexion permettra aux bonnes volontés de franchir le pas, et nous sommes prêts à inviter aux réunions directeur ceux qui se sentiraient prêts à tenter l’aventure et je le rappelle, je ne serai pas celui s’accroche ou fait le mandat de trop.

Merci de m’avoir écouté.

« Celui qui parle de l'avenir est un coquin. C'est l'actuel qui compte. Invoquer sa postérité, c'est faire un discours aux asticots ».

CODEP 60 FFCT

Actualités

Météo Beauvais 5 jours