Déplacement de Pentecôte 2018 à Poses (27), pour l'URCC

Cette année le déplacement de Pentecôte de l’école de cyclotourisme de l’URCC était organisé dans le département de l’Eure, au gîte d’étape « La Musardière» à Poses sous une météo très favorable.

 

10 enfants (deux filles et 8 garçons) y ont participé avec l’autorisation de leurs parents.

 

André DUBOS, Guyllian MONTEIRO et Lou BRETON, animateurs fédéraux ont encadré les enfants pendant ces quatre jours sous le contrôle de Daniel RONCHI, moniteur fédéral. Françoise DUBOS et Nathalie RONCHI ont assuré l’assistance.

 

Le rendez-vous était fixé le vendredi 18 mai à 17H30, parking de la Faïencerie à Creil.

 

 

Le groupe au départ et les parents
Le matériel était embarqué dans les deux véhicules et les vélos solidement attachés sur la remorque du club tractée par le minibus mis à disposition gratuitement par la ville de Creil et la remorque de Daniel.
André et Françoise DUBOS se rendaient directement sur place pour récupération des clefs du gîte avant 17H00.
A 17H50 le cortège quittait Creil et à 20H15 nous nous présentions à l’entrée du gîte sans difficulté de circulation. Françoise et André nous attendaient et avaient préparé le gîte. Les filles déposaient leurs bagages au second étage et les garçons étaient répartis dans deux chambres au premier étage puis les repas étaient tirés du sac et pris en commun.

 

 

  Déchargement des vélos
Les vélos étaient déchargés et mis en sécurité à l’intérieur du gîte, les derniers enfants s’endormaient vers 23H30. Le vélo de Lies n’était pas opérationnel il manquait à l’arrivée son blocage rapide de la roue avant. Il était décidé de se rendre le lendemain matin dans un magasin Décathlon près de Rouen pour réparation.

 

Samedi matin le réveil s’effectuait vers 7H30 sans difficulté. A 9H00, le groupe était près pour une balade de 72 km le long de la Seine.
Au programme de la journée un premier arrêt au Andelys pour pointage des cartes de route (Voyage Itinérant, BPF (Brevet des Provinces Françaises) et BCN  (Brevet de Cyclotourisme National) puis escalade jusqu’à Château Gaillard. Françoise, André et Lies nous y rejoindront.

 

Après la traversée de la Seine Lou chute en touchant la roue arrière de Guyllian, quelques kilomètres plus loin nous assistons à la mise à l’eau d’un bateau.

 

L’embarcadère et les petits qui font le plein de super à la pompe
Nous longeons la seine bien groupés, le paysage est magnifique, nous arrivons aux Andelys. Nous traversons le centre ville à pied et pointons nos cartes au syndicat d’initiative. Nous décidons ensuite de monter au château.

 

 

Château Gaillard
Nous reprenons la route en direction de Noyers où il est prévu de nique niquer. A la sortie des Andelys une sévère montée nous attend, Nathalie casse sa chaîne, le groupe attend en haut. Avant l’arrêt elle la casse une seconde fois , Gauthier effectue la réparation, puis quelques kilomètres plus tard c’est à son tour de casser la sienne.
A l’entrée de Noyers nous attendons le véhicule d’assistance qui nous rejoint.Les vélos sont mis dans l’herbe et le pique nique vite déchargé. Nous nous trouvons près d’une ferme biologique, il y a une mare à proximité avec des grenouilles des libellules, dans la pâture des ânes et des chevaux. Il fait très chaud, le repas est vite pris et les enfants remontent sur les vélos pour faire de la maniabilité sur la route ou il y a très peu de circulation.

 

Pique nique en compagnie des ânes
Nous repartons en direction du château de Bonnemare où est prévu le prochain arrêt. Dans une montée Lou casse sa chaîne à son tour. Nous en profitons pour nous reposer et nous mettre à l’ombre. Sur un Monument aux Morts, Nathan constate la présence de noms de la famille de son père et de sa mère. La route est très agréable, le groupe s’étire et finalement nous arrivons au château qui fait gîte de France, c’est une belle demeure.

 

Nous repartons en direction de Pont de l’Arche pour pouvoir traverser la Seine, à Pitre, c’est Amin qui casse sa chaîne. Le groupe poursuit sa progression pendant que Lou et André reste sur place pour réparer. Avant de traverser la Seine le groupe se reforme. Nous ne trouvons pas la voie douce et décidons de rentrer en suivant la voiture d’assistance. A 16H00 nous sommes de retour au gîte. Au gîte les enfants improvisent une partie de football, puis une partie de carte et

séance de bronzage.

 

Françoise et Nathalie ont prévu des spaghettis pour le repas du soir. Malgré la quantité il n’y en aura pas assez. Les enfants se couchent vers 22H30 après intervention de Daniel.Dimanche matin tout le monde se réveille entre 7H30 et 8H00 sans difficulté, chacun retrouve sa place à table. Au programme de la journée une balade de 47 km, puis à 14H00, initiation à l’escalade en salle avec un moniteur.

 

Nous empruntons la voie verte jusqu’à Pinterville pendant 17km où nous attendent Françoise et André. C’est magnifique nous roulons le long de l’Eure. Nous faisons plusieurs arrêts aux écluses

 

 

Ensuite nous prenons la direction du château de Montaure, une sévère montée nous attend à la sortie de Louviers, chacun monte à son rythme, nous croisons des cyclos surpris de voir des enfants rouler en peloton. Timo chute il n’arrive pas à retirer ses pédales automatiques lorsqu’il s’arrête, Daniel lui demande de mettre ses chaussures de sport pour ne plus tomber.

 

A Pont de l’Arche nous traversons le centre ville où se déroule le marché et nous pointons nos cartes de route. Le retour se fait par la voie verte et à 12H20 nous sommes de retour à Poses.

 

Le repas est vite pris, nous nous préparons car à 14H00 un moniteur d’escalade vient prendre le groupe pour une initiation de 2H00. Le moniteur est à l’heure et nous emmène dans une salle à proximité du gîte. Il remet l’équipement, donne les consignes et commence les ateliers avec les enfants. Agathe est la plus téméraire, suivi d’Amin. Cette année Lies arrive à suivre le groupe sans crainte. Tout le monde s’éclate!

 

Dans la soirée, Guyllian décide d’emmener des enfants en VTT autour du lac des Deux Amants et du Mesnil, une vingtaine de kilomètres sont ainsi effectués. Pendant ce temps les petits jouent au football.

 

Comme les soirées précédentes les enfants jouent aux cartes après le repas et tout le monde se couche vers 23H00.

 

Lundi matin, réveil à 7H00, il faut charger les bagages dans les véhicules et faire le ménage.

 

A 9H00, le groupe est prêt, destination l’Abbaye de Mortemer, 43 km le long de l’Andelle.

 

Françoise, Nathalie reste au gîte, rendre les clefs et prendre du pain.

 

Les enfants ne montrent pas de signe de fatigue nous roulons tranquillement à la surprise de Daniel qui est obligé de leur demander de rouler moins vite. Nous faisons un premier arrêt à l’Abbaye de Fontaine Guérard, puis une montée nous attend dans la forêt.

 

A 11H30 nous retrouvons notre assistance à Fleury sur Andelle, nous pointons nos cartes de route et prenons la direction de Mortemer, la route est agréable, mais ça monte légèrement. Finalement nous arrivons au terme de notre voyage itinérant à 13H00. Nous avons parcouru la distance totale de 164 km.

Après le pique nique les vélos sont chargés et nous prenons la direction de Creil où nous arrivons vers 15H40 attendus par les parents.

 

§  Un grand merci à Françoise et Nathalie qui se sont dévouées avant et pendant le séjour pour que tout le monde ne manque de rien

 

 

§  Un grand merci à André qui est resté calme en toute circonstance et qui trouve toujours une solution aux problèmes mécaniques.

 

§  Merci à Guyllian et Lou attentifs pendant les balades et toujours à l’écoute des enfants.

 

§  Merci à Gauthier de nous avoir accompagné et aidé pour la réparation des chaînes

 

§  Merci à Daniel LEMOINE notre secrétaire qui a aidé à monter ce projet

 

 

 

 

           
           
         
           
           

 

         
           

 

         

 

         

 

Pour renforcer sa dynamique vélo,


la Fédération française de cyclotourisme lance FFVélo !

  59 % des français pratiquent le vélo !


• Notre mouvement a besoin de plus de lisibilité pour plus de visibilité.


• Nous accueillons toutes les pratiques du vélo et devons le faire savoir !


La FFVélo, c’est donc bien plus qu’un simple changement de logo : c’est avant tout le souhait profond de dynamiser en rassemblant toutes les pratiques (du vélo de route au VTT en passant par le vélo à assistance électrique) et tous les pratiquants (de tous les âges, femmes et hommes).


C’est notre priorité afin de faire du vélo un véritable mode de vie en France !


Invitez les débutants et accompagnez-les dans leurs premiers tours de roues : partagez votre passion !

À vélo, tout est plus beau !

CODEP 60 FFCT

Actualités

Les Statistiques  Sécurité 2017